Chiffres et faits

Comme dans de nombreux pays industrialisés, la consommation moyenne d’alcool est en recul en Suisse depuis les années 80. En 2016, la consommation moyenne était de 7.9 litres d'alcool pur par personne. En dépit de la régression constatée pour ces boissons, la consommation d'alcool en Suisse se situe dans la moyenne internationale.
Autres faits:
  • Une personne sur sept ne boit pas d’alcool (14.2% de la population). Les femmes sont globalement deux fois plus nombreuses que les hommes à être abstinentes.* 
  • Les hommes consomment nettement plus souvent et plus d'alcool que les femmes, quel que soit le groupe d'âge.
  • En Suisse, près d’un million de personnes boit de l’alcool d’une manière qui pourrait porter atteinte à leur santé: soit par des ivresses ponctuelles, soit par une consommation chronique.
  • En 2014, environ 11'000 personnes ont été hospitalisées en Suisse avec un diagnostic principal ou secondaire d'intoxication alcoolique (selon la CIM-10, codes F10.0, F10.1 et T51.0). Il ne s’agit pas d’un phénomène réservé à la jeunesse: plus de 90% des personnes concernées avaient plus de 23 ans.**
  • Plus les personnes âgées avancent en âge, plus la proportion de celles qui consomment de l'alcool chaque jour augmente.
  • La moitié de l’alcool consommé en Suisse l’est par 11.1 % de la population de plus de 15 ans. C'est donc un nombre relativement faible de personnes qui boivent une part importante de l’alcool consommé en Suisse.*
  • 90% de la totalité de l'alcool consommé l'est par 41.1% de la population.*
  • En Suisse, près d’une personne sur deux connaît quelqu’un qui a un problème d’alcool.
  • On estime à environ 250'000 le nombre de personnes alcoolodépendantes vivant en Suisse. Ce nombre indicatif fait référence à des estimations récentes, elles remplacent celles réalisées dans les années nonante sur la base d'enquêtes populationnelles.***
  • Si l’on tient compte de l’entourage proche, ce sont près d'un million de personnes en Suisse qui souffrent à cause de problèmes liés à l’alcool.
 
Sources:
*Addiction Suisse (2017). Chiffres calculés sur la base du Monitorage suisse des addictions.
**Wicki, M. & Stucki, S. (2017). Hospitalisierungen aufgrund von Alkohol-Intoxikation oder Alkoholabhängigkeit bei Jugendlichen und Erwachsenen. Eine Analyse der Schweizerischen „Medizinischen Statistik der Krankenhäuser“ 2003 bis 2014. (Rapport de recherche 92). Lausanne: Addiction Suisse.
***Kuendig, H. (2010). Estimation du nombre de personnes alcoolo-dépendantes dans la population helvétique (Rapport de recherche No 56). Lausanne: Addiction Info Suisse.